La prime Energie, c’est un ensemble d’aides financières octroyées par la Wallonie pour l’exécution de travaux destinés à améliorer la performance énergétique d’un logement.

 

Prime de base : Montant de la prime

Isolation thermique du toit par le demandeur R supérieur ou égal à 4,5 m² K/W 2 €/m² (max. 100 m²)
par entrepreneur 5 €/m² (max. 100 m²)
Isolation thermique des murs

(par entrepreneur)

par intérieur R supérieur ou égal à 2 m² K/W 8 €/m² (max. 100 m²)
par la coulisse R supérieur ou égal à 1,5 m² K/W 6 €/m² (max. 100 m²)
par l’extérieur R supérieur ou égal à 3,5 m² K/W 12 €/m² (max. 100 m²)
Isolation thermique du sol

(par entrepreneur)

par la cave R supérieur ou égal à 3,5 m² K/W 8 €/m² (max. 100 m²)
par la dalle R supérieur ou égal à 2 m² K/W
Installation de systèmes de chauffage et/ou

eau chaude performants (par entrepreneur)

Chaudière gaz naturel condensation 200 €
Pompe à chaleur pour eau chaude sanitaire 400 €
Pompe à chaleur chauffage et combiné 800 €
Chaudière biomasse 800 €
Chauffe-eau solaire 1.500 €
Réalisation d’un audit énergétique par un auditeur PAE2 200 €

Remarque : 2 demandes de primes pour des travaux ayant le même objet sur le même logement doivent être espacées d’au moins 6 ans.

Majoration selon la catégorie de revenus de votre ménage :

Catégorie de revenus Revenu de référence du ménage Majoration de la prime de base
C1 inférieur ou égal à 21.900 euros Prime de base multipliée par 3
C2 supérieur à 21.900,01 et inférieur ou égal à 31.100 euros Prime de base multipliée par 2
C3 supérieur à 31.100,01 et inférieur ou égal à 41.100 euros Prime de base multipliée par 1,5
C4 supérieur à 41.100,01 et inférieur ou égal à 93.000 euros Prime de base multipliée par 1
Attention ! Le montant de la prime ne peut en aucun cas dépasser 70 % des factures TVAC.

 

Critères pour bénéficier de la Prime Energie ?

  • vous devez être âgé de 18 ans au moins ou être mineur émancipé ;
  • vous devez avoir un droit réel sur le logement (être propriétaire, usufruitier, nu-propriétaire,…) pour lequel vous demandez la prime ;
  • votre ménage (à l’exclusion de vos ascendants et descendants) doit bénéficier de revenus imposables globalement inférieurs ou égaux à 93 000 euros ;
  • vous devez remplir ou vous engager à remplir au plus tard dans les douze mois prenant cours à la date de liquidation de la prime, une des conditions suivantes :
  • occuper le logement à titre de résidence principale et ne pas affecter pendant une durée minimale de cinq ans à un usage professionnel des pièces du logement concernées par la prime
  • mettre le logement à la disposition d’une agence immobilière sociale, d’une société de logement de service public, ou de tout autre organisme désigné par le Ministre, par un mandat de gestion pour une durée minimale de six ans
  • mettre gratuitement et à titre de résidence principale, la totalité du logement à la disposition d’un parent ou allié jusqu’au deuxième degré inclusivement pour une durée minimale d’un an
  • vous devez vous engager à accepter les visites de contrôle de l’administration.

 

A quelles conditions doit répondre le logement ?

Votre logement doit :

  • être situé en Wallonie ;
  • avoir connu une première occupation en tant que logement daté d’au minimum 20 ans à partir de la date de la réception de la demande de prime.

 

Quels types de travaux me donnent droit à une prime et à quelles conditions ?

Vos travaux doivent :

  • avoir fait l’objet d’un avertissement préalable adressé à l’administration, précisant notamment la nature des travaux envisagés, leur coût estimé, la date présumée de leur réalisation et la date présumée de l’introduction de la demande. Vous pourrez trouver l’avertissement préalable ci-dessous dans le paragraphe « Procédure à suivre » ou auprès du Département de l’Energie et du Bâtiment durable ou auprès des Guichets Energie Wallonie ;
  • faire l’objet d’une facture finale datée au plus tôt du 1er avril 2015 ;
  • figurer dans le tableau ci-dessus et répondre aux critères techniques figurant dans l’AGW.